NEWS

« Le blues du pénitencier  » est pour moi un retour aux sources qui raconte l’incroyable aventure que j’ai vécue avec l’harmonica, de Varsovie à Paris

Je pars, un peu comme dans un voyage dans le temps, vers ma Varsovie natale, où je me revois encore : un jeune garçon rêveur, fan du groupe Kiss et de Star Wars, avec mon premier harmonica à la main. Je n’ai encore jamais quitté la Pologne, enfermé derrière le Mur du Berlin, mais le morceau de blues que j’écoute et l’harmoniciste qui joue m’emmènent loin, très loin…

La musique est une adaptation que j’ai faite pour l’harmonica du « Pénitencier » chanté par Johnny Hallyday. Nous l’avons joué ensemble tellement de fois sur scène ! C’était toujours un moment de blues privilégié, plein de complicité entre nous. Johnny m’a dit un jour : « Greg, tu ne joues pas de l’harmonica, tu chantes avec ton harmonica ».

Alors, j’ai voulu que la seule voix que l’on entende soit celle de l’harmonica et que l’énergie de la musique rappelle le solo de « Gabrielle » pendant lequel Johnny me confiait son public.

Greg Zlap

Clip du Single
« Le blues du pénitencier »

Clip du Single « Le blues du pénitencier »

« Le blues du pénitencier » est pour moi un retour aux sources qui raconte l’incroyable aventure que j’ai vécue avec l’harmonica, de Varsovie à Paris.

Je pars, un peu comme dans un voyage dans le temps, vers ma Varsovie natale, où je me revois encore : un jeune garçon rêveur, fan du groupe Kiss et de Star Wars, avec mon premier harmonica à la main. Je n’ai encore jamais quitté la Pologne, enfermé derrière le Mur du Berlin, mais le morceau de blues que j’écoute et l’harmoniciste qui joue m’emmènent loin, très loin…

La musique est une adaptation que j’ai faite pour l’harmonica du « Pénitencier » chanté par Johnny Hallyday. Nous l’avons joué ensemble tellement de fois sur scène ! C’était toujours un moment de blues privilégié, plein de complicité entre nous. Johnny m’a dit un jour : « Greg, tu ne joues pas de l’harmonica, tu chantes avec ton harmonica ». Alors, j’ai voulu que la seule voix que l’on entende soit celle de l’harmonica et que l’énergie de la musique rappelle le solo de « Gabrielle » pendant lequel Johnny me confiait son public.

Greg Zlap

Greg Zlap | Clip du Single « Le blues du pénitencier »